Carrière du Danube

dumper Argile noire Danube

LEBAILLY SA commercialise l’argile wealdienne (base du Crétacé) qui est exploitée dans la carrière dite du Danube à Hautrage. Plusieurs sortes d’argiles y sont extraites. Certaines, dont l’argile jaune, conviennent parfaitement à la production de matériaux céramiques. D’autres, telles que l’argile blanche et l’argile noire, sont idéales pour à l’industrie cimentière. En outre, l’argile bleue apporte toute satisfaction dans la réalisation de couches d’étanchéité en génie civil.

Cette carrière de neuf hectares se situe à Hautrage avec un accès aisé à l’autoroute et au canal de Nimy-Blaton.

Géologie du site

Dans la région, entre l’Escaut et La Louvière, s’est creusé dans le terrain houiller un profond ravin dirigé d’Est en Ouest. Celui-ci est rempli de couches argilo-sableuses. Leur faciès rappelle celui des formations géologiques connues en Angleterre dans la province de Weald.

Les argiles sont plastiques ou sableuses, blanches, grises ou noires. Ces terrains wealdiens forment une bande allongée reposant sur le versant nord du bassin de Mons. Le Wealdien affleure en particulier dans la région d’Hautrage sur une surface de +/- 260 hectares. La puissance totale de l’étage du Wealdien peut être considérable. Ainsi elle a été reconnue par sondages à plus de 130 mètres.

Exploitation des argiles

grue carrière Danube

De façon schématique on distingue au sein de la carrière du Danube, trois groupes superposés de bancs argileux relativement homogènes et épais. Ils permettent une exploitation sélective. On a de haut en bas : argiles Noire, Blanche et Jaune. Ces bancs de direction Est-Ouest présentent un pendage Sud de +/- 20°. Ils sont localement séparés par de fines couches de lignite, des passées sableuses et de l’argile à nodules de sidérite (Argile « bleue »). De nombreux sondages et prospections ont permis d’affiner la connaissance du gisement. En conséquence, nous réalisons une exploitation sélective des différentes couches d’argiles. L’extraction s’effectue suivant l’inclinaison des couches . Nous utilisons des engins modernes adaptés à ce type de travail : grues – dumpers – pousseurs. De plus, chaque qualité d’argile a son emplacement de stockage.

Qualité des argiles

Argile Noire

L’ensemble des couches supérieures d’aspect noir est très homogène. Ces argiles contiennent des matières organiques et cuisent blanc (Fe2O3 <2%, Cr< 120ppm). La régularité de la composition et de la couleur est très appréciée dans la fabrication des ciments blanc et « low alkalis ».

Argile Blanche

Cette argile se situe sous la couche d’argile Noire et comme celle-ci, elle est très homogène . Elle est très pure et ne contient pas de composés organiques mais est un peu plus siliceuse. Elle cuit blanc (Fe2O3<1%, Cr<100ppm) . Cette argile est également employée avec succès dans la fabrication du ciment blanc et du ciment « low alkalis ».

Argile Jaune

Cette argile est plus alumineuse et donc plus réfractaire. En conséquence, elle est surtout utilisée dans le domaine de la terre cuite. Elle permet la production de réfractaires, de carrelage en grès et de pavés. Elle cuit dans des tons beiges flammés. Signalons la réalisation des quais et du tramway  de Bordeaux pour laquelle plus de 77 000 m² de pavés à base de cette argile ont été posés !

En fonction du procédé de production (pressage ou extrusion) et du type de pièces à réaliser (briques, carreaux, pavés, tuiles, tuyaux en grès …), ces argiles seront utilisables seules, en mélanges ou chamottées.

Argile Bleue

L’ « Argile Bleue » est particulièrement bien adaptée aux travaux d’étanchéité. Cette argile plastique présente un coefficient d’étanchéité inférieur à 10-9 m/s .
L’utilisation d’argile représente la solution la plus naturelle et la plus durable pour améliorer l’imperméabilité du sol au fond d’une mare, d’un étang, le long d’une berge ou pour assurer le confinement d’un CET ou d’un site pollué.